Paulo Gandra est un enseignant retraité qui vit en Suède.

Il y a peu de temps, il prend connaissance d’une note, placardée dans une école au Portugal et cette dernière le marque suffisamment pour qu’il décide de la traduire et de la partager sur Facebook.

Et à voir le comportement des jeunes dans certaines écoles, on comprend mieux le but de cette note qui est d’amener les parents à réfléchir sur leurs responsabilités et l’importance de leur implication dans l’éducation des enfants.

Voici la lettre, suivie de sa traduction:

@facebook

Précédent1 sur 2
La suite à la prochaine page