C’est un constat terrible qui alarme la communauté scientifique : le Pôle Nord va mal, et cela pourrait bien nous causer de gros ennuis !

 

Depuis deux mois et demi, au pôle Nord, c’est la nuit polaire. Cela signifie que, dans la majeure partie de la zone arctique, le soleil ne se lève plus du tout, il fait donc nuit toute la journée. Ce phénomène, caractéristique de l’hiver arctique, est tout à fait normal : il est dû à l’inclinaison de la terre, c’est le moment où, d’ordinaire, les températures sont extrêmement basses. Tandis que le thermomètre est au plus bas, la banquise, qui fond normalement en été, se recompose et s’épaissit, en prévision d’un nouveau cycle.

Mais cet automne, il y a quelque chose qui cloche terriblement. L’Arctique est extrêmement « chaud ».

 

Enfin, chaud, c’est une façon de parler : il fait tout de même -5°C, pas de quoi sortir encore les maillots de bain, vous me direz… Oui, sauf que la température « normale » en cette saison est de -25°C, soit une différence de 20°C. À l’échelle du Grand Nord, c’est une véritable canicule qui a lieu actuellement !

Via solidearth
Précédent1 sur 4
La suite à la prochaine page