En Grande-Bretagne, un homme séropositif de 44 ans a présenté des premiers signes de guérison suite à un traitement inédit.
La lutte contre le SIDA dure depuis tellement d’années que cette nouvelle a le mérite d’engendrer un élan d’espoir incommensurable pour la communauté scientifique, et pour le monde en général. Selon The Telegraph, un patient britannique séropositif, âgé de 44 ans, semble ne plus présenter de charges virales dans son organisme.

alfajertv.com
Précédent1 sur 3
La suite à la prochaine page