La beauté n’a rien d’un absolu. Pour le prouver, la journaliste étasunienne Esther Honig a confié son visage à des personnes du monde entier… pour voir à quel point les critères de beauté pouvaient changer d’un pays à l’autre !

Dans ce projet baptisé Before and After, elle a donc envoyé la même photo à des graphistes de plus de 25 pays différents en leur demandant simplement de la « rendre belle ». Et on voit que chacun a une conception de la beauté qui lui est propre… C’est vraiment édifiant !

Voici la photo originale

Esther Honig

Cette photo a été envoyée à des graphistes du monde entier, avec une seule prérogative : « Rendez-moi belle ».

Précédent1 sur 11
La suite à la prochaine page