11 enfants tueurs

On vous avait déjà parlé des tueurs en série les plus flippants ayant jamais existé, d’Albert Fish à Ted Bundy, ces tueurs aux noms connus qui, à l’image de Charles Manson, se voient parfois élever au rang de rock star. L’histoire semble cependant moins prompte à retenir le nom des tueurs quand ceux-ci ne dépassent pas les 15 ans d’âge. Et pourtant, aussi dérangeant que cela puisse être, les enfants tueurs existent et l’actualité est émaillée de ces faits-divers glaçants. Attention, certains détails sont un peu crus, âmes sensibles passez votre chemin.
Mary Bell – Royaume-Uni
Comme pas mal d’enfants tueurs, Mary Bell effraie par la gratuité totale de ses actes. En 1968, à la veille de ses 11 ans, elle étrangle le petit Martin Brown, 4 ans, dans une maison abandonnée. Quelques jours après, accompagnée d’une de ses amies, elle rentre par effraction dans un orphelinat et saccage l’endroit. On y retrouvera des mots où elle avouait ses crimes, mais les policiers pensèrent qu’il s’agissait d’une farce de mauvais gout.En juillet de la même année, les 2 fillettes kidnappèrent Brian Howe, un garçonnet de 3 ans, avant le tuer dans une friche avoisinante. Le garçon fut étranglé avant que Mary ne grave un M sur son ventre à l’aide d’une lame de rasoir. La fillette en a profité pour couper quelques cheveux de sa victime, lui lacérer les jambes et mutiler son sexe.

Les spécialistes qui traitèrent Mary Bell pendant et après son procès expliquent son comportement psychopathe par l’enfance très difficile de la jeune tueuse : sa mère prostituée aurait à plusieurs reprises tenté de la tuer. Elle l’aurait par ailleurs forcée à avoir des relations sexuelles avec certains de ses clients. Tout cela avant l’âge de 10 ans. Elle est sortie de prison en 1980 à l’âge de 23 ans.

 

1
Source photo : listverse

 

Précédent1 sur 11
La suite à la prochaine page