Parmi les femmes samouraï, il y en a dont l’existence est attestée historiquement ; d’autres vivent dans les récits du passé, enveloppés d’une aura de mystère.

Parmi celles qui ont réellement existé, nous rappelons Tomoe Gozen (1157 ?-1247) et Hōjō Masako (1156-1225) ; dans une époque plus récente, on pense à Nakano Takeko, morte à seulement 21 ans lors de la bataille d’Aizu (1868).

La suite à la prochaine page