Si vous saviez combien vaut un Dracaufeu brillant de nos jours !

Si vous ou une de vos connaissance a des cartes Pokemon en sa possession, n’hésitez pas à regarder un peu ce qu’il y a dedans ! Vous pourriez tomber sur un vrai trésor ! Le tout, c’est de savoir comment évaluer la valeur d’une carte.

 

1. La rareté d’une carte : de la commune à l’extra rare

cartes pokemon rare

Source photo : internetinfo4u.com

 

Comme dans tout jeu de cartes à collectionner, les cartes Pokémons ont chacune une rareté propre. Pour résumer, vous aurez beaucoup moins de mal à trouver une carte dite « commune » qu’une carte « rare ». Pour connaître le niveau de rareté d’une carte, il faut regarder le symbole qui se trouve dans son coin inférieur droit.

 

Les cartes « communes » ont un cercle. Les cartes « peu communes » ont un losange. Les cartes « rares » quant à elles ont une étoile. Certaines auront un symbole différent indiquant qu’elles ont été distribuées à des occasions spéciales.

 

Il est possible de tomber sur des cartes brillantes (aussi appelées « holofoil »). Elles correspondent à des versions plus rares de cartes normales. Faites y bien attention, surtout si vous tombez sur des cartes des premières éditions car elles peuvent valoir très cher !

 

Pour savoir si une carte est justement ancienne ou non, regardez sur sa partie basse. Si il est marqué « Wizard of the coast » dessus, c’est que la carte date de 1999 ou du début des années 2000. Mettez-les de côté, même des cartes communes de cette époque peuvent valoir quelques euros à l’unité.

 

Enfin, jetez un oeil au numéro de série en bas à droite de la carte. Premièrement, cela vous donnera un repère pour quand vous rechercherez le prix de votre carte sur internet. Deuxièmement, le numéro « dépasse » (66/65 par exemple), c’est que la carte est une carte « secrète » différente de sa version normale.

 

 

Précédent1 sur 3
La suite à la prochaine page