Que faire si le vôtre est concerné ?

Ce sont environ 900 appareils qui sont concernés par cette histoire, il y a donc de fortes chances que le vôtre en fasse partie si vous possédez une machine sous Android équipée d’un processeur ou d’un modem Qualcomm.

 

Check Point, une entreprise spécialisée dans la sécurité informatique a récemment révélé au grand public l’existence de quatre failles de sécurité qui permettraient à un pirate de procéder à un rootage de votre téléphone si il les utilisait. Concrètement, cela veut dire qu’il serait en mesure d’en prendre le contrôle et d’activer ou de désactiver à volonté des fonctionnalités comme la capture de vidéo.

 

faille de sécurité android

Source photo : mashable.france24.com

 

Précédent1 sur 2
La suite à la prochaine page