Au cours d’une excavation dans la zone archéologique de la ville de Teppe Hasanlu, dans le nord-ouest de l’Iran, les archéologues du Metropolitan Museum de New York, ainsi que ceux de l’Université de Pennsylvanie et de l’University Museum, ont faire une découverte impressionnante.

En explorant la région, qui a été creusée à plusieurs reprises entre 1956 et 1974, deux squelettes humains ont été découverts, qui étaient restés des milliers d’années dans une position singulière.

Ils les ont appelés « The Lovers », et sont devenus célèbres dans le monde

 

Les deux amants sont morts lors de l’échange d’un dernier, tendre baiser qui les a liés depuis des milliers d’années.

On suppose que les deux se sont retrouvé au milieu d’une bataille pour le contrôle de la ville et se sont réfugiés dans une fosse ; ici ils sont morts probablement par asphyxie, après s’être embrassés tendrement. La datation au carbone 14 place indique cela s’est produit vers 800 av. j.-c.

Depuis qu’ils ont été découverts (1972) les deux amants sont naturellement devenus la représentation la plus éloquente de l’amour éternel.

 

Source: Curioctopus