Comme tous les ans entre les Solidays et Rock en Seine, c’est officiellement l’été à Paris. Et comme tous les ans nous sommes obligés de supporter Paris plages. Idée de génie ? Non, je ne pense pas. Voici donc le top 10 des raisons de mettre fin à cette escroquerie.

C’est à Paris
Paris reste Paris et on peut tout tenter pour le camoufler, les efforts sont vains. Paris plages comme Paris c’est donc une foule ininterrompue de badauds qui défilent comme des japonais aux Galeries Lafayette ou d’encravatés le matin sur le parvis de la Défense. Paris plages c’est aussi une propreté douteuse et deux flics au mètre carré. Rajoutez à cela le « bruit et l’odeur » de la circulation qui s’est déportée sur le quai du dessus et bien « le plagiste devient fou ».

Une Plage > Un bac à sable qui pue
Un gros bac à sable certes mais juste un putain de bac à sable de 5 m de large maximum. Pas assez pour faire un beach-volley ni même un château de sable digne de ce nom. Ne comptez bien sûr pas vous baigner, il n’y a aucun accès à l’eau et de toute façon la baignade dans la Seine est strictement interdite. Le seul palliatif c’est la piscine Joséphine Baker, une piscine sur une barge sur la Seine. Un plan d’eau dans un plan d’eau, la mise en abyme ultime.

beach
La mer en moins et avec un temps de chiottes et vous êtes proche du tableau…
Précédent1 sur 5
La suite à la prochaine page