Pour la première fois depuis le lancement de la franchise, nous avons le droit à une véritable intrigue, un vrai enjeu. Si dans le premier nous avions comme ennemis des voisins jaloux et dangereux et dans le second nous avions des groupes de fous qui capturaient les gens pour une soirée très privée, cette fois-ci c’est la Purge elle-même qui est en danger puisqu’une candidate à la présidentielle veut que cette nuit horrible soit arrêtée définitivement. Elle devient bien évidemment une cible de choix pour toutes les personnes en faveur de la Purge et sa nuit ne va pas être de tout repos.

American Nightmare, Election, critique, gore, intrigue
Une intrigue ficelée pour moins de violence ?
La suite à la prochaine page