Une étude américaine a démontré que les couples se partageant les tâches ménagères font plus l’amour que les autres. Chéri, tu passes l’aspi ?

Le ménage aiderait à faire l'amour...

Et si partager équitablement le ménage permettait de booster notre libido ? C’est en tout cas ce que révèle l’étude The Gendered Division of Housework and Couples’ Sexual Relationships: A Reexamination (La division des tâches ménagères selon le genre et la vie sexuelle des couples : le ré-examen en VF), qui établit un lien entre l’importance donnée à la vie sexuelle et le partage équitable des tâches ménagères . Selon cette étude, les couples qui prônent un partage équitable feraient l’amour 6,8 fois dans le mois, soit 0,5 % de plus que les autres. Et pourtant il y a peu encore, une étude prouvait le contraire dans le New York Times Magazine… mais elle datait des années 80-90 ! C’est là que le parallèle est intéressant : les tâches ménagères seraient rentrées dans les mœurs au point que l’égalitarisme est devenu un idéal.

Précédent1 sur 2
La suite à la prochaine page