Boire le sperme des anciens, partager sa femme avec ses fréros, c’est choquant !

Les tribus dans nos esprits c’est le respect de l’environnement, une certaine spiritualité qui nous manque cruellement dans nos société « civilisées », un lien avec la nature que nous avons perdu… Mais c’est aussi boire le sperme des anciens, partager sa femme ou même se faire couper popol ! Les habitudes sexuelles les plus barrés du monde sont ici !

La tribu des Sambians: Boire le sperme des anciens du groupe !

rituel1

 

Pour devenir un homme dans cette tribu les garçons sont séparés des femmes à l’age de 7 ans et ce pendant 10 ans. Pendant ce temps, leur peau est percée pour « enlever toutes les contaminations qui sont apportées par les femmes ».

 

La cerise sur le gateau, ils doivent boire le sperme des aînés, ce qui leur apportera la croissance et la force. Ils sont ensuite de retour dans leurs tribus réunies.

Les Mardudjara : Se faire couper le pénis pour devenir un homme !

rituel2

 

Dans la tribu aborigène des Mardudjara, les garçons subissent une circonsition et doivent avaler leur prépuce une fois qu’il a été coupé.

 

Attendez c’est que le début.

 

Après la cicatrisation du pénis, il est coupé dans la longueur et par dessous, quelque fois jusqu’a l’anus. Le sang est versé au dessus du feu pour le purifier. Le garçon urinera par la base de son pénis plutôt que par l’urêtre. Une véritable torture.

Précédent1 sur 5
La suite à la prochaine page