Les préservatifs sont vus par beaucoup comme un véritable frein lors de l’acte sexuel. Certains perdent à son contact toute envie, d’autres y sont allergiques.

La solution n’est évidemment pas de supprimer son utilisation : pour la contraception d’abord, et parce qu’il est le seul à lutter efficacement contre les MST et IST ensuite !

Pour éviter de faire rimer plaisir et danger, un groupe de chercheurs de l’Université du Queensland planche sur le moyen de donner un maximum de sensations aux partenaires lors des ébats protégés, en réduisant au maximum l’épaisseur du préservatif.

 

Précédent1 sur 2
La suite à la prochaine page