« Tu dis n’importe quoi »

Booba sait garder son sang froid, mais il ne faut quand même pas trop le chercher. Hier, dans TPMP, Matthieu Delormeau lui lancé le pic de trop. Au vu de ses paroles assez directes, « ma réalité tue, la fuir pue l’homosexualité« , le chroniqueur l’a rapidement accusé d’être homophobe. « Moi ce qui me choque vraiment : la mysoginie, l’homophobie. Quand vous savez en province le taux de suicide chez les jeunes homosexuels« , explique l’ex présentateur de NRJ 12.
Le rappeur recruté comme conférencier à Harvard, blessé par ses propos, s’est rapidement énervé en direct : « Ne me traite pas d’homophobe. Il n’y a rien d’homophobe dans mes paroles. Si c’est pour dire des conneries, il vaut mieux rien dire parce que là tu dis n’importe quoi. Tu n’a rien compris, c’est sorti de son contexte (…) J’ai un milliard de chansons, tu ne connais pas, tu t’arrêtes sur deux lignes et tu me traites d’homophobe. » Une chose est sûre : Booba et Matthieu Delormeau ne seront jamais les meilleurs amis du monde.

Précédent1 sur 2
La suite à la prochaine page