Les amateurs de vin se sentiront forcément concernés…

Mardi 10 mai, à 21h sur D8, Julien Courbet présenta une nouvelle émission intitulée Faut pas abuser !, dans laquelle il défend les consommateurs victimes d’arnaques ou d’abus en tout genre. Après vous avoir fait découvrir trois premiers extraits, une guerre entre voisins mouvementée, Clara Morganequi piège un marabout affirmant pouvoir faire grossir les pénis et le fou rirecausé par l’animateur du programme, voici une nouvelle vidéo exclusive de ce programme qui revisite Sans aucun doute.

Il s’agit d’une caméra cachée rondement menée par Pierre Crête. Le principe ? Tester des vraies loi méconnues du grand public, dont une particulièrement inattendue : le droit de déguster une bouteille de vin avant de l’acheter ! Et le comédien a eu bien du mal à mettre en application cette loi qui figure pourtant dans le code civil.

S’invitant chez plusieurs cavistes, Pierre Crête a été reçu avec incrédulité et même poussé vers la sortie avec agressivité, tous les cavistes lui jurant qu’ils étaient obligés de vendre la bouteille avant de la faire déguster. « Je ne peux pas, je n’ai pas le droit de vous la faire goûter« , assure l’un d’entre eux.

Pierre Crête a la loi pour lui, mais cela ne change rien. « La bouteille je la débouche, vous la goûtez, vous ne l’aimez pas, je ne peux pas vous obliger à l’acheter. Donc j’en fais quoi ? Je me la mets dans le cul ?« , lui demande un autre caviste, provoquant de nombreux rires en plateau.

Car en effet, dans l’émission, Julien s’est entouré de célébrités qui tenteront de venir en aide à celles et ceux qui ont été victimes d’une arnaque ou qui connaissent un conflit. Pour le premier numéro, Pierre Ménès, Geneviève de Fontenay, Clara Morgane, Roselyne Bachelot et Titoff ont répondu présents.

En plus des caméras cachées de Pierre Crête, ce programme sera ponctué par des interventions d’envoyés spéciaux qui suivent les dossiers ainsi que de la chronique d’Aude Gogny-Goubert (du collectif Golden Moustache).

Source : purepeople.com