Malgré les nombreuses tentatives par les écologistes et les gardes anti-braconnage de faire diminuer le commerce illégal d’espèces sauvages,  le nombre de rhinocéros tués chaque année en Afrique du Sud a atteint un niveau record.

Dans l’espoir de sauver ces animaux du braconnage incessant et d’une possible extinction, un expert de la faune propose un nouveau plan radical pour les transporter en Australie.

Ray Dearlove a fondé le « Projet Rhino Australien », une organisation qui tente d’assurer la survie de l’espèce avec une approche unique.

Elle prévoit de transporter par avion 80 rhinocéros d’Afrique (20 par an pour les quatre prochaines années) jusqu’au parc safari Monarto Zoo à Adelaide, en Australie, soit à plus de 11 000 km. Il s’agirait de constituer une «population de sauvegarde» pour assurer la survie de l’espèce.

Le nombre de rhinocéros est en baisse à un rythme alarmant en Afrique du Sud, où vivent environ 85-90% des rhinocéros blancs et noirs du monde,  explique M. Dearlove.

Précédent1 sur 2
La suite à la prochaine page