Si vous n’êtes pas vraiment du genre à vous laisser serrer dans les bras ou même à échanger les bises facilement, vous avez de fortes chances de vous reconnaître dans ce qui suit.

Comme le dit Blondin, « Le monde se divise en deux catégories… », vous connaissez la suite. Mais là, il ne s’agit pas de ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Il s’agit plutôt des personnes qui n’ont aucun problème avec les accolades, tapes amicales et autres bises fraternelles, et de celles qui, à l’inverse, détestent ces manifestations d’affection au plus haut point ! Surtout en public…

Il faut avouer que parfois, face à certains aficionados du « viens que je t’embrasse », on a aucun mal à les comprendre…

 

1. La sensation que vous avez après un contact physique

 

2. Quand on vous confie des soucis du quotidien et que vous n’avez pas du tout envie de subir cette torture

Précédent1 sur 8
La suite à la prochaine page