De nombreuses choses peuvent être encore améliorées sur Facebook. Ainsi, il y a des gens qui militent activement pour l’obtention d’un bouton « je n’aime pas » sur Facebook, pour un plus grand respect de la vie privée, pour plus d’options de personnalisation… Mais ils se trompent de combat : il y a des choses qui sont beaucoup, beaucoup plus importantes.

Par exemple, avant d’en venir là, peut-être faudrait-il se battre en priorité pour la création d’un système qui supprime automatiquement certains statuts… qui sont absolument affligeants. 

Par exemple :

1. Les chaînes à la mords-moi-le-nœud, type « Partage ce statut sinon il va t’arriver telle ou telle chose. »

Non, arrêtez avec l’histoire de la petite Émilie sauvagement assassinée par ses camarades de classe et qui reviendra vous hanter si vous ne partagez pas son histoire à au moins 10 personnes. Arrêtez avec la « notice légale » à copier/coller sur votre mur pour éviter que Facebook ne revende toutes vos photos au marché noir, et qui est à peu près aussi juridiquement correct qu’un épisode de Suits. Et, non, vous ne parviendrez pas à modifier la couleur de votre arrière-plan Facebook en copiant/collant un crypto-code 75 fois. Ces chaînes sont le cancer des réseaux sociaux, arrêtez d’être aussi naïfs, par pitié.

2. Le post pour « Voir qui lit mon mur / Savoir quels sont mes véritables amis »

Non, je n’ai pas envie de te répondre en mentionnant dans les commentaires le premier endroit où on s’est rencontré, ni ta couleur préférée. J’ai vu ton message, mais je choisis juste de l’ignorer et de l’oublier très vite parce qu’il me fait ressentir un certain sentiment de gêne, de malaise et de honte pour toi. Tu es une grande personne. S’il te plaît, arrête.

3. Le post pour dire à tout le monde qu’on a le meilleur copain/copine/mari/femme du monde.

Ces gens-là sont tellement énervants, qu’on a même écrit un article spécialement pour eux. D’abord, tout le monde s’en cogne éperdument, et ensuite, c’est le genre de choses intimes et privées qui devraient rester là où elles devraient être : dans la vie privée. Et donc, par voie de conséquence, pas balancé sur votre profil public de Facebook, offrant votre vie de couple en pâture au tout-venant.

4. Les « J’ai fait un grand nettoyage dans mes amis Facebook… Si vous lisez ce message, vous pouvez me dire merci ! »

La CONSÉCRATION ultime ! On devrait t’exprimer notre éternelle gratitude d’avoir bien voulu nous faire cet honneur. C’est vrai que, privilégiés que nous sommes, nous pouvons encore lire au quotidien la preuve que tu continues à faire n’importe quoi. Alors, tu mérites bien qu’on te dise un grand merci ! Ou plutôt, te supprimer de ce pas afin de ne plus avoir à subir tes statuts, qui sont d’une bêtise accablante.

5. Le changement de photo de profil chaque foutu jour de la semaine (avec toujours exactement la même pose).

Sérieusement, quel est l’intérêt ? C’est presque toujours la même photo, avec juste ta tenue qui change. Tu peux aussi aller dehors à la rencontre des gens, si tu veux absolument qu’ils sachent que tu portes aujourd’hui une robe bleue avec des chaussures blanches.

6. Les gens qui croient dur comme fer à tout ce qu’ils trouvent sur internet, et qui tiennent à faire savoir à tout le monde à quel point ils sont naïfs.

Non, le Dalaï-lama n’a pas été aperçu en compagnie de Karim Benzema dans une manifestation pour prouver que la mort de David Bowie est une mascarade fomentée par le complot franc-maçon/illuminati en partenariat direct avec les aliens. Et si ta source de référence s’appelle « Le Gorafi », c’est peut-être qu’il y a anguille sous roche quelque part, on dit ça, on ne dit rien.

La suite à la prochaine page

Précédent1 sur 2
La suite à la prochaine page