Visiblement, Après le Bigdil et Le Juste Prix, Vincent Lagaf’ s’est trouvé une autre vocation : djihadiste pour le compte de Daesh !